Faisons connaissance

estelle

Moi, Estelle, maman de deux enfants, j'ai cherché une poussette pour mon bébé avec passion, avec amour, et même avec humour ! Désormais, je partagerai mes trouvailles, mes astuces, (mes galères…), mes bons plans, et toutes les infos utiles qui pourraient faciliter votre vie quotidienne de femme enceinte ou de jeune maman!

Articles récents

The perfect sac de plage

Partir pour la plage avec des enfants, ça ne s’improvise pas. Et après des années à mettre 45 minutes pour checker, re-checker, remplir, vider, re-remplir le sac de plage, j’ai réussi, enfin je crois, à mettre au point mon sac de plage ultime. Pas trop blindé pour ne pas être trop lourd (j’essaie de ne pas emmener toute ma maison avec moi), mais sans que rien ne manque non plus.

• Une pochette hermétique avec deux tubes de crème solaire : une pour les enfants, une pour les adultes. Et la pochette hermétique, c’est parce que j’ai déclaré la guerre aux grains de sable qui se coince dans les vapos de crème. Chez nous, pour les petits, c’est Mustela 50, pour les grands c’est la Soleil Biafine 30.

• Des jouets de sable empilables. Je ne les trimballe jamais de chez moi, mais je les achète dans les petites boutiques de bord de la plage.

• Une pochette/portefeuille. Dans une petite trousse, mon mari et moi mettons nos affaires importantes. Clés de voitures, CB, cash, clé de la maison, papiers de la voiture, une pièce d’identité chacun et basta. Hors de question de se trimballer le gros portefeuille à la plage. (Bon, c’est sûr que du coup, si on perd la pochette, on est dans la grosse m***.)

• Un change pour chacun. J’ai la chance (ou pas :)) d’avoir des filles. Du coup, j’emmène juste avec moi des petites robes de plage en coton à enfiler rapidos au moment de rentrer. Et un maillot sec pour chacune.

• Un mini brumisateur pour se désaler le visage quand la douche est à l’autre bout de la plage (et qu’on est flemmarde, comme moi) !

• Un mini-paquet de lingettes.

• Une grande bouteille d’eau (qui a passé la nuit au congélo).

• Chapeaux/lunettes.

• Une petite trousse médicale avec Aspivenin, désinfectant, pansements.

• Et surtout, pour éviter de charger le sac de plage, je suis passée depuis plusieurs années aux foutah. What ? You don’t know the foutah ? La foutah, c’est un drap de plage, fin (souvent utilisé dans les hammams). Ça prend très peu de place dans le sac de plage (et dans la valise !), et surtout, ça sèche hyper vite ! C’est génial.

Bon en gros, je suis une grande fan des pochettes. J’ai même des grandes pochettes pour rassembler les petites pochettes :) Monomaniaque…

Mon sac de plage vient de chez 64. Il est super pratique avec plein de poches à l’intérieur. Je l’aime !

Ah il est bien loin le temps où l’on partait à la plage avec une crème solaire, une serviette, un walkman (oui, je suis allée à la plage dans les années 80), et un bouquin !

À l’eau (en toute sécurité) !

Ah, et les enfants et l’eau ! Que ce soit piscine ou mer, la plupart adorent ça. Les parents moins, car c’est une source permanente de stress. Et puis, il n’est pas toujours facile de les équiper pour aller barboter. Personnellement, après avoir tenté de nombreux équipements, j’ai fini par arrêter mon choix définitivement.

• Pour les tout-petits, je prends la bouée Swimtrainer Fred Swim Academy. Seules les jambes sont dans l’eau, du coup je trouve que ça laisse pas mal de latitude à bébé pour toucher l’eau avec ses mains. C’est bien pour démarrer et appréhender l’eau. Le seul inconvénient, c’est l’installation de bébé dans la bouée qui peut être un peu fastidieuse, le temps de bien placer les bretelles, etc. Mais ça vaut le coup, rapport à la sécurité.

Bon, attention, il faut absolument rester à côté de bébé et être super vigilant. Hors de question de laisser bébé barboter pendant qu’on fait bronzette à l’extérieur de l’eau !
Cette bouée affiche tout de même 29,90 €, mais elle est super résistante. J’ai la mienne depuis 5 ans et elle n’a pas bougé.  Elle est dispo chez Vertbaudet, par exemple.

• Pour les plus grands, je crois que j’ai acheté/testé/détesté la plupart des brassards disponibles à la vente. Je trouvais toujours que ça glissait, que ça n’aidait pas du tout à flotter… Jusqu’à ce qu’on me prête des Roll-Up de Speedo. Magiques ! Ils se roulent sur le bras, jusqu’à être positionnés sous les aisselles, et ils soutiennent super bien l’enfant dans l’eau. À partir du moment où on a utilisé ceux-là, ma fille a pu barboter, et prendre ses aises dans l’eau. Bien sûr, on est toujours super vigilants, et toujours dans l’eau avec elle, mais elle n’a pas peur de s’éloigner un peu de nous. Elle est très autonome avec et se sent en sécurité.

Seul inconvénient, je trouve qu’ils ne tiennent pas toujours super bien dans la durée. Ils s’usent et se dégonflent au bout d’un moment. Mais tout doucement, et c’est assez visible donc pas de risque.  J’en suis à ma 4ème paire en 4 ans. Mais bon, à 8 euros, on ne peut pas non plus demander la lune ! Ils sont trouvables un peu partout, et notamment sur Price Minister.

Belles vacances au bord de l’eau (ou pas), et en toute sécurité, à toutes et tous !

Ma valise idéale pour la mater

Autant la valise du futur bébé est toujours prête très à l’avance et préparée avec une check-list hypra précise, autant celle de la maman est souvent faite un peu à l’arrache… Et outre le grand bonheur de rencontrer enfin son bébé, la maman doit affronter un petit coup de blues qui combine émotions/fatigue/excitation/peur… Ce n’est pas le moment où l’on se sent le mieux dans ses pompes. Raison de plus pour ne pas négliger le petit sac de voyage de la maman… Chacune y met évidemment ce qu’il veut, mais il y a quelques essentiels. Perso, j’ai affiné ma liste en m’inspirant de mes grossesses et de celles de mes copines.

- Des fringues confortables et amples. J’ai toujours accouché en plein été. Du coup, les robes sont bien pratiques. Mais attention, il faut prendre une grande taille ou une coupe grossesse. Lors de mon premier accouchement, j’avais bêtement cru que l’on perdait pas mal de poids au moment de la “délivrance” (oui, je sais, je vivais au pays des Bisounours)… De fait, j’avais opté pour une robe vachement chouette, mais un chtouille trop serrée. Après la troisième infirmière qui m’a demandé dans les couloirs “C’est pour quand ? ”, alors que j’avais accouché deux jours avant, j’ai brûlé ma robe et réenfilé fissa mes robes de grossesse que je ne pouvais plus supporter, mais qui avaient l’avantage de masquer “mon état”.

- Du maquillage. Eh oui ! Histoire de se ravaler un peu la façade pour les photos que vos visiteurs ne manquent pas de prendre. Douleur + manque de sommeil = tronche de mort-vivant. Un coup de blush, un peu de mascara et hop ! ça va tout de suite mieux.

- Des ballerines confortables. Je suis contre les “pantoufles”. Alors, à la maternité, c’est encore pire. Déjà qu’en général, la femme qui vient d’accoucher n’a pas une démarche digne d’un podium, traîner dans les couloirs en savates ne fait qu’empirer les choses. Suite à mon accouchement, j’ai gonflé des jambes comme jamais. Des poteaux. Les tongs étaient exclues pour cause de saucissonnage de pied, j’avais apporté des babouches tunisiennes (vous voyez celles qui sentent un peu la chèvre :)). Malheureusement, la babouche ne se pratique pas en extérieur, pour la sortie de la mater, j’avais donc dû demander à mon mari de m’apporter une paire de Nike (à lui). C’étaient les seules chaussures dans lesquelles je pouvais glisser (enfoncer en bourrinant) mes délicats petons (les boudins au bout des poteaux). En terme de glam, on atteignait le niveau zéro, mais c’était confortable.

- Une taie d’oreiller perso. J’ai accouché dans un hôpital parisien. Le linge de lit APHP est d’un jaune pâle positivement terrible pour le moral. Une petite touche de goût dans votre chambre ne fera pas de mal.

- Du shampooing sec. Certaines femmes, notamment celles qui accouchent par césarienne, ne peuvent pas se lever tout de suite, et encore moins aller se doucher. Après les efforts de l’accouchement et la chaleur (la plupart des mater ne mettent pas la clim), il arrive que le cheveu ne soit pas net-net. Le shampooing sec, c’est pratique, rapide et efficace.

– Un petit carnet et un stylo. Idéal pour noter les heures des tétées ou les doses prises au biberon.

Évidemment, à cette liste j’ajoute toujours du gel douche perso, de la crème hydratante, des culottes jetables (les espèces de filets que l’on te file à la maternité sont justes immondes !)…

Et vous, quels sont les petits indispensables que vous avez glissés dans votre valise ?

Merci à Charlotte du jour pour l’illustration.

Ces moments où je me sens super maman

Nous en avons déjà parlé ici, être une mère parfaite n’est absolument pas quelque chose qui m’intéresse, ni un Graal. (Quelles sont donc ces mères qui peuvent se vanter d’être parfaites ???) Moi, j’essaie juste d’être une bonne maman, une chouette maman, une maman qui fait ce qu’elle peut, surtout ! Mais parfois… mes filles […]

Une séparation

Laisser ses enfants chez ses grands-parents ou chez la nounou pour plusieurs jours, ce n’est pas toujours facile. Ni pour eux ni pour nous. Pour que cette séparation finalement super bénéfique à tous se passe bien, voici mes petits conseils persos. • Même quand mes loulous étaient petits, je leur ai toujours expliqué, parlé, de […]

Top 6 des menaces nulles faites à mes enfants

Lorsque l’on est vraiment bien saoulés par ses enfants, que la moutarde est déjà bien montée au nez, parfois… on perd son sang froid. Et on lance à ses enfants des menaces idiotes, qui le plus souvent ont un effet proche de la nullité absolue. 1# “La prochaine fois que tu abîmes tes chaussures, je […]

On est pas que des parents !

Depuis 6 jours, les filles sont parties en vacances chez mes beaux-parents. 6 jours ! Plus que deux dodos et on les récupère. J’adore mes filles, hein, entendons nous bien, elles me manquent d’ailleurs, mais ne pas les avoir à la maison pendant une semaine nous rappelle des petits plaisirs simples de la vie sans […]

Le produit qui sauve (le mercredi après-midi) : le plastique magique !

Il y a différentes façons de rater un mercredi : 1. Ne pas dormir assez la veille (maman fatiguée = maman énervée) 2. Trop en attendre (programme à rallonge = enfants fatigués = enfants énervants) 3. Ne pas avoir de programme précis (enfants désœuvrés = re-enfants énervants) 4. Ne pas prévoir de plan B pour si […]

Le Granola fait-maison

Le petit dej, c’est pas mon repas préféré. J’ai jamais le temps, je ne sais jamais quoi manger… Mais ça faisait quelques mois que voyais passer sur Instagram des photos d’un mystérieux “Granola”, et ça avait l’air trop bon. Pour moi, le Granola, c’est comme les Pepitos, ce sont des gâteaux (y’a que moi ?). […]

Des CD de comptines du monde entier : ma sélection !

Ne JAMAIS sous-estimer le potentiel de nuisance d’un CD de comptines pour enfants. Ils ont tous l’air bien mignons comme ça, avec leurs couvertures un peu tartouilles, entre rose layette et dessins arty, mais méfiez-vous ! Regardez la tête des papas au péage de l’autoroute (quand ils baissent la vitre pour payer et on entend […]